Se rendre dans un garage pour faire réparer sa voiture devient de plus en plus inaccessible pour de nombreuses personnes. En effet, cela est devenu assez cher et peu pratique. Les professionnels ont donc pensé à un tout autre concept : le garage solidaire. En quoi consiste ce nouveau concept ?

Le garage solidaire

garage solidaireGarage associatif ou encore garage participatif… autant d’appellations pour faire référence au garage solidaire. Ce dernier est assimilé à une structure offrant aux conducteurs la possibilité d’intervenir eux-mêmes sur leur véhicule. Ils peuvent de même faire appel à un professionnel pour effectuer un dépannage à prix réduit. Le garage solidaire peut être géré de manière différente selon les situations.

Un spécialiste, une association ou encore un particulier se trouvent en mesure d’assurer la gestion d’une telle structure. Ce concept est ouvert tant aux mécaniciens expérimentés qu’aux amateurs et apprentis. Bon nombre de débutants intègrent ainsi la structure pour s’initier à la maintenance et à la réparation automobile. Pour effectuer leur tâche, ils bénéficient de conseils de professionnels spécialisés.

Le fonctionnement d’un tel garage

Ce type de garage est régi par la règlementation de 1901 comme la loi sur toutes les associations. La structure doit être administrée par des membres de bureau comme le trésorier, le secrétaire ou encore le président. La loi impose la souscription d’une assurance de responsabilité civile professionnelle pour pouvoir gérer le garage.

Une des spécificités d’un tel garage est le prix pratiqué qui défie toute concurrence. Le tarif dépend des prestations proposées, du coefficient familial de l’intéressé ainsi que de sa situation financière. Beaucoup apprécient le fonctionnement du garage solidaire car ils bénéficient jusqu’à 40% de réduction de prix par rapport à un établissement de réparation classique.

Néanmoins, afin de profiter des services du garage, il faut payer une cotisation correspondant à de multiples critères comme la mise à disposition des outils. Elle intègre également le coût de location par heure du pont ainsi que le tarif des pièces mécaniques fournies par le garage solidaire. Même si ces critères sont nombreux, la cotisation reste abordable car elle se situe entre 10 et 150 euros. A noter que le prix horaire du garage est en-dessous des 10 euros.

Ce concept commence à avoir le vent en poupe puisqu’il permet d’apprendre à réparer tout en profitant d’une tarification allégée. La politique de ce type d’établissement tourne également autour de la réduction du gaspillage. Le garage doit ainsi proposer obligatoirement des pièces d’occasion au lieu de pièces neuves.

A propos de garages-solidaires.fr

Sur notre plateforme, nous étendons l'idée de garage solidaire à Internet en vous proposant des guides et des conseils afin de réaliser vos travaux de mécanique seuls ou bien encore de profiter de bons plans trouvés sur Internet.

Notre but est simple, vous faire économiser toujours plus en vous mettant en relation avec un garage solidaire proche de chez vous ou en vous prodiguant des conseils avisés.

Comment vérifier l’usure de ses pneus ?

Avoir des pneus usés est très dangereux pour la sécurité routière car des accidents peuvent arriver. Voir si ses pneus doivent être changés n’est toutefois pas aussi facile. Comment vérifier l’usure des pneus de sa …